Le fil invisible de l’attachement

Les cœurs abondent partout autour de nous, tout comme le rouge et le rose occupent une grande partie de notre environnement visuel ces derniers jours. La Saint-Valentin approche, cette fête qui vient souligner l’amour et les liens puissants qui nous unissent à ceux qui nous entourent. C’est une journée spéciale pour montrer que nous tenons à l’autre par des gestes tendres et de petites attentions, le tout enrobé d’un soupçon de gâteries sucrées!

Avec les tout-petits, c’est une belle occasion de parler des liens d’amitié et d’amour, qu’on peut avoir avec ceux qui nous entourent. Ces liens d’attachement que nous avons pour une personne qui est précieuse à nos yeux.

L'attachement invisible

Comment bâtissons-nous ces liens? C’est entre autres en partageant des beaux moments, remplis de douceur, d’écoute, de respect et de plaisir. Plus on partage de beaux moments avec une personne et qu’on est attentif à l’autre, plus ce lien devient fort.  

Ces liens affectifs permettent de construire notre confiance en nous et d’explorer notre environnement. Mais alors, qu’advient-il de ces liens avec notre famille et nos amis en temps de pandémie mondiale?

Les répercussions de cette situation exceptionnelle de la pandémie de COVID-19 sont bien présentes sur nos liens d’attachement avec notre entourage. En effet, les impacts sur les liens que nos tout-petits développent en ce moment sont biens réels. 

D’abord, il pourrait probablement y avoir des effets positifs du confinement pour les plus petits qui profitent davantage de la présence de leurs parents.  Ainsi les jeunes familles ont la chance de construire des liens d’attachement forts en ayant plus de temps ensemble. 

D’un autre côté, les liens avec la famille élargie et les amis peuvent être plus fragiles dû aux possibilités réduites de contact et de passer des moments de qualité ensemble. Chez nos tout-petits, la pandémie et les restrictions de contact pourraient effectivement faire ressurgir quelques questionnements sur les moyens envisageables pour démontrer leur amour tout en respectant les mesures en vigueur. Comment dire à grand-maman que je l’aime si je ne peux pas lui faire un bisou-câlin? 

Pour d’autres enfants, ils pourraient s’inquiéter que les membres de leur famille qu’ils ne côtoient plus, ne pensent plus à eux ou ne les aiment plus. C’est effectivement plus difficile pour eux de comprendre ce concept abstrait, intangible qu’est l’amour. Comment les accompagner et les rassurer? 

Créativité et plaisir pour mieux accompagner!

Laissez place à la créativité pour permettre à vos enfants de partager des moments d’échange, de jeux ou des petites attentions avec ceux qu’ils aiment. Par exemple, planifiez une visite extérieure, passez en voiture saluer les amis ou encore amusez-vous avec les outils technologiques pour rendre les appels virtuels plus attrayants pour eux. Sur plusieurs plateformes de conversation en ligne, il existe des effets visuels rigolos qui peuvent engendrer de beaux fous rires. On peut aussi jouer à des jeux simples comme le tic-tac-toe, fais-moi un dessin, des jeux d’imitation ou de cachette lors des rencontres en ligne. L’heure du conte est aussi un moyen captivant pour passer du temps ensemble via les appels vidéo avec les plus jeunes.

Des images pour mieux comprendre

Parlant d’histoire, connaissez-vous l’album jeunesse : “Le fil invisibile ” de Patrice Karst, des Éditions Scholastic? Cette merveilleuse histoire offre une image intéressante pour visualiser ce lien d’attachement intangible que nous avons avec les personnes que nous aimons. Il s’agit d’un outil parfait pour initier la conversation avec les plus jeunes et les moins jeunes sur la présence de ces liens malgré la distance. C’est donc tout à fait de circonstance! Il peut être intéressant de lire l’histoire, puis de discuter avec eux de leurs fils invisibles. On peut les rassurer au besoin que ces fils sont toujours présents peu importe la situation, la distance ou le temps d’absence. 

Joyeuse Saint-Valentin à tous, de loin ou de plus près, nous vous souhaitons de partager de doux moments avec ceux qui vous sont chers! 

 

Claudia
Psychoéducatrice

Autres articles sur le blogue

Des vacances inoubliables… pour les bonnes raisons !

Le top 3 des bonheurs d’été!

Enfin les vacances !!

Prenez rendez-vous avec nos spécialistes